Les changements climatiques

Les émissions de grandes quantités de gaz à effet de serre dans l’atmosphère dues aux activités humaines sont à l’origine de changements climatiques qui se font déjà ressentir à l’échelle globale et régionale.

Certains gaz atmosphériques, connus sous le nom de gaz à effet de serre (GAS), jouent un rôle clé dans le réchauffement des températures. Provenant essentiellement de la combustion d’énergies fossiles (charbon, pétrole et gaz naturel), la concentration des GAS dans l’atmosphère a fortement augmenté avec l’intensification des activités humaines. C’est un des principaux processus à l’origine du réchauffement climatique. Depuis 1880, une hausse de la température moyenne du globe de 0.85°C a été enregistrée avec une accélération de la tendance ces 60 dernières années. Si rien n’est entrepris, la Terre pourrait se réchauffer de 4.8°C d’ici à 2100, entraînant l’accélération de la fonte des glaces et une élévation du niveau de la mer d’environ 1 m. Des millions de personnes vivant sur le littoral sont menacées par la montée des eaux. Mais l’augmentation de la concentration de GAS dans l’atmosphère ne se traduit pas seulement par des vagues de chaleur plus fréquentes ou la fonte des glaciers ; c’est l’ensemble du climat qui devient très instable, créant une intensification des événements météorologiques extrêmes, tels que les cyclones ou les pluies torrentielles.

"Si rien n’est entrepris, la Terre pourrait se réchauffer de 4.8°C d’ici à 2100."